Côme DEVOUASSOUX

Architecture Récursive d'Interréseau (ARIR)

- 27 April 2018 à 22:17
IRATI.png

L'Architecture Récursive d'Interréseau (ARIR) est une nouvelle architecture de réseau informatique proposé comme une alternative à l'actuel TCP/IP comme protocole principal de l'Internet. Les principes fondamentaux de l'ARIR sont que la mise en réseau d'appareil (ordinateur, téléphone, tablette ...) façonne une Communication d'Interprocessus dites CIP, cela permet la mise en couches basée sur une portée/échelle, avec un ensemble de protocoles essentielles, plutôt que des fonctions, avec des protocoles spécialisés. Un exemle de protocole sur des couches supérieures et inférieures par l'intermédiaire de nouveaux concepts et d'entités qui sont des applications et des noeuds (une machine d'interconnexion comme un routeur et un ordinateur par exemple). De cette façon, l'ARIR favorise la mobilité, la qualité du service sans besoin de protocoles spécialisés supplémentaires comme le RTP (pour la téléphonie sur IP) et l'UDP (pour le transfert de données sous forme de datagrammes en mode hors connecté et l'établissement d'une connexion avec une autre machine), cela permet d'autant plus une administration simplifiée de réseau sans besoin de concepts comme des Système Autonome (utilisé sur Internet pour établir un ensemble de règle de routage cohérente) et le NAT (utilisé pour la traduction d'adresses IP privée en IP publique et inversement). Enfin, cela favorise le "multi homing" (Permettre à un réseau informatique local à se connecter à plusieurs fournisseur d'accès à Internet afin d'améliorer la fiabilité de la connexion Internet).

 

Cette nouvelle architecture a pour but d'appliquer un ensemble de règle techniques à son propre réseau local, notamment de sécurité (filtrage, ACL ..), ce qui permet une meilleure communication étanche par rapport au reste du monde et vis-à-vis de ses partenaires.

 

Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Recursive_InterNetwork_Architecture_(RINA) (En Anglais et en Espagnol)

Côme DEVOUASSOUX

0 commentaire

Ou